Théâtre Bouches Décousues, Ma petite boule d'amour © Michel Pinault - Les Fabulateurs, Héli, L'enfant Cerf-volant © Francis Farley - Libre Course, Sœurs Sirènes © Jessy Lewandowski

Les Deux Mondes, Les Inventions à 2 voix © Marie-Andrée Lemire - Le Carrousel, Antigone sous le soleil de midi © Marc-Antoine Zouéki - Les Incomplètes, Depuis la grève © Émilie Dumais

Théâtres des Confettis, Lou dans la nuit © Stéphane Bourgeois - Théâtre des Petites âmes, Hermanitas © Isabelle Payant - Nuages en pantalon, Les idées lumière © Vincent Champoux

Cabane Théâtre, Babiole © CabaneThéâtre - Théâtre de Quartier, Par la fenêtre © Paul-Patrick Charbonneau - Samsara Théâtre, Attention : fragile © Samsara Théâtre

Théâtre Motus, Arbre un tout monde © Sylvie-Ann Paré - Moulin à Musique, Dans la cuisine de l'Oreille, © Benoit Z. Leroux - Théâtre de la Vieille 17, Le cheval de bleu, © Jonathan Lorange

Le Théâtre Fêlé, Olivier et Jamila © Marc-Antoine Zouéki - Synthèse Additive, SCOOOOOTCH ! © Frédéric Iovino - Théâtre de la Roulotte, Cache-Cache © Vincenzo D'alto

Théâtre les Amis de Chiffons, Baluchon © Patrick Simard - Théâtre Magasin, Panique dans le piano! © Yves Dubé - Théâtre du Gros Mécano, Le Petit Avare © Stéphane Bourgeois

Le Petit Théâtre de Sherbrooke, Le problème avec le rose ©Jean-Charles Verchère - L'Arrière-Scène, L’arche de Noémie ©Suzane O'Neill - DynamO théâtre, Ceux qui n'existent pas ©Robert Etchever

Théâtre Ciel Ouvert, Un conte de jardin © Isabel Rancier - Théâtre Tombé du Ciel, Temps Zéro © Vincent Champoux - Youtheater, Heartbeat Reverie (Battements de rêves) © Théo Gagné

Des mots de la dynamite, C'est ma soeur! © Luc Sénécal - Théâtre du Fol Espoir, Le Sexe des Pigeons © Julien Mailhiot-Guyon - L’Illusion, théâtre de marionnette, Archipel © Sabrina Baran

VOX théâtre, Mots de jeux © Marianne Duval / Bluff Productions, Le Poids des Fourmis © Yanick Macdonald © Julien Mailhiot-Guyon / Théâtre de l'Oeil, Furioso © Michel Pinault

Théâtre du Frèt, Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourrir © Olivier Bochenek - Petits Bonheurs, Racine © La Minoterie - V.Arbelet - Festival de théâtre musical du Québec, PARADOXU


0px

Mission 

40px
Bloc texte

THÉÂTRES UNIS ENFANCE JEUNESSE (TUEJ) est un organisme à but non lucratif qui réunit et représente, bon an mal an, entre cinquante et soixante compagnies professionnelles de théâtre pour les jeunes publics.

TUEJ a pour mission de représenter ses membres et de défendre leurs intérêts; de négocier et de gérer les ententes collectives*; de favoriser le développement des compagnies de théâtre jeune public professionnelles et de travailler activement à la fréquentation et à la promotion, de même qu’à la pérennisation des arts de la scène destinés aux enfants et aux jeunes.

Dans le cadre de sa mission, TUEJ suscite la concertation au sein de ses membres et les informe. Il intervient en leur nom auprès de diverses instances, réalise des activités, produit des outils, documente la pratique professionnelle en théâtre jeune public et accompagne les nouvelles compagnies vers la professionnalisation.

*  avec les associations d’artistes en vertu de la Loi sur le Statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma, L.R.Q., c S-32.1.

40px
Bloc texte

VISION

TUEJ est un acteur incontournable du secteur jeune public défendant les besoins et les aspirations de ses membres en visant l’amélioration des conditions de la pratique du théâtre jeune public. TUEJ fait la promotion active du secteur, se concerte avec les partenaires des autres disciplines et interpelle les pouvoirs publics pour créer une meilleure reconnaissance des arts de la scène destinés aux enfants et aux jeunes.

VALEURS

Voici les valeurs au cœur de l’action de TUEJ :

La solidarité qui stimule le rassemblement des forces et la défense des membres de l’association;
L’engagement qui marque l’investissement des compagnies membres et la nécessité du développement collectif;
La diversité qui favorise l’inclusion de toutes les générations et la multiplicité des formes, des expressions et des visions artistiques.

Mandats

TUEJ a pour mandat de : 

1.    Susciter la concertation au sein de ses membres;
2.    Informer ses membres;
3.    Intervenir au nom de ses membres auprès de diverses instances;
4.    Négocier et gérer les ententes collectives;
5.    Réaliser des activités et produire des outils;
6.    Documenter la pratique professionnelle en théâtre jeune public;
7.    Accompagner les nouvelles compagnies vers la professionnalisation.

40px
Bloc texte

Historique DE TUEJ

40px
Bloc texte
La dissolution de l’Association des directeurs de théâtre (ADT), en octobre 1984, entraîne la perte d’un interlocuteur pour représenter collectivement les compagnies de théâtre auprès des associations d’artistes. En mars 1985, neuf compagnies de théâtre jeune public se regroupent pour négocier avec l’UDA une entente collective qui convient à leur secteur d’activité professionnelle. En 1986, elles fondent Théâtres Unis Enfance Jeunesse (TUEJ). L’objectif de départ est de répondre aux besoins des producteurs qui se consacrent à la création pour le jeune public, et ce, dans le contexte de l’adoption, en 1987, de la toute première Loi sur le Statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma.
 
Regroupées selon leurs affinités et leurs intérêts, les autres associations de producteurs en théâtre sont : l’Association des compagnies de théâtre (ACT) pour les compagnies de théâtre pour adultes de langue française et à but non lucratif; l’Association des producteurs de théâtre privé (APTP); Théâtres Associés inc. (TAI) pour les théâtres institutionnels francophones œuvrant au Québec.
 
Signée en 1988, la première entente collective entre TUEJ et l’UDA fixe les conditions minimales d’engagement des comédiens. Le 31 mai 1996, TUEJ signe une première entente collective avec l’APASQ pour les concepteurs de décors, de costumes, d’éclairages et de sons. En 1998, L’UDA obtient une reconnaissance de juridiction pour les metteurs en scène. Le 27 mai 1999, c’est au tour de l’AQAD de signer une première entente collective avec TUEJ. Depuis 2009, les responsabilités de la Commission de reconnaissance des associations d’artistes et des associations de producteurs (CRAAAP) sont assumées par la Commission des relations du travail (CRT).
 
En plus de répondre aux nombreuses questions des producteurs sur l’application et la gestion quotidienne des ententes collectives, TUEJ continue, grâce à ses comités, de raffiner ses outils de recherche et d’analyse afin d’acquérir une connaissance fine du théâtre jeune public et des besoins de ses membres. Ces connaissances permettent à TUEJ de représenter adéquatement les compagnies et de défendre leurs intérêts auprès des différentes instances.
 
Ainsi, dès 1987, TUEJ forme des comités chargés d’étudier les politiques culturelles et les programmes des divers paliers gouvernementaux ainsi que l’application et les effets de ces politiques et de ces programmes sur les activités des compagnies de théâtre jeune public. En juin 1995, TUEJ présente enfin le fruit des travaux de ces comités dans son mémoire Le théâtre et les jeunes : de l’exception à la continuité, lors des États généraux sur l’éducation. Ce mémoire deviendra un document phare pour l’association. En 2002, TUEJ produit le Guide du passeur qu’il révisera en 2010. À l’automne 2008, TUEJ diffuse et commente les résultats d’une enquête qui illustre les répercussions sur la diffusion à l’étranger de l’abolition des programmes PromArt et Routes commerciales consacrés à l’exportation et au développement de marchés. En 2011, TUEJ publie Les compagnies québécoises de théâtre jeune public professionnelles : un portrait à la suite d’une enquête exhaustive réalisée auprès des compagnies de théâtre jeune public. En 2012, TUEJ rédige le document Le théâtre jeune public professionnel dans tous ses états. TUEJ produit un rapport sur la succession des directions artistiques dans les compagnies de théâtre jeune public professionnelles en 2013. Toujours en 2013, TUEJ collabore avec l’Association des diffuseurs spécialisés en théâtre (ADST), le Conseil québécois du théâtre (CQT) et le Réseau des diffuseurs d’événements artistiques unis (RIDEAU) à la rédaction du manifeste Vers une politique du théâtre professionnel pour les jeunes publics. Depuis sa création, TUEJ a également produit plusieurs mémoires dans le cadre de consultations publiques.
 
TUEJ a réalisé des activités et des événements de développement professionnel souvent en collaboration avec des organismes culturels partenaires. Mentionnons entre autres, les Rencontres buissonnières avec le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) et le CUBE, quelques rencontres concernant l’art et les tout-petits avec le Festival Petits bonheurs, Regards croisés avec des partenaires européens et canadiens. TUEJ a soutenu en 2016 la création, puis les activités, du Chantier sur la diffusion des arts de la scène pour les jeunes publics et des comités de travail qui en ont découlé. TUEJ a organisé en 2020 le colloque Nouvelles écritures et pratiques numériques en jeune public. TUEJ soutient les compagnies de TUEJ dans leurs efforts d’appropriation du numérique.
 

Grâce à l’appui financier de Culture pour tous, TUEJ a collaboré avec l’Association Théâtre Éducation du Québec (ATEQ) à la conception et à la réalisation de Scène en images, un outil pédagogique numérique conçu tout particulièrement pour les enseignants en art dramatique.

TUEJ travaille actuellement à une étude sur le modèle d’affaires en théâtre jeune public au Québec de même que sur la création d’un outil numérique de gestion organisationnelle pour les producteurs jeune public.

 
40px
Bloc texte

TUEJ est membre de

 

Conseil québécois du théâtre (CQT)

Compétence culture

Culture Montréal

ASSITEJ Canada

30px